Le répartiteur de frais de chauffage, est un appareil que l’on trouve dans les immeubles collectifs. Découvrez quelle est l’utilité de ces appareils et lequel vaut la peine d’être choisi pour votre appartement.

Le répartiteur de frais de chauffage : qu’est-ce que c’est ?

Les répartiteurs de frais de chauffage portent différents noms : vous les rencontrerez souvent sous le nom de répartiteurs de coûts ou encore compteurs de chauffage.

Il s’agit d’un petit dispositif, dont la tâche est de mesurer la température pendant la saison de chauffage, ce qui permet de calculer les coûts de chauffage dans un immeuble collectif.

Les répartiteurs de frais de chauffage sont conçus pour calculer la part du chauffage total utilisée par les occupants de chaque appartement au sein d’un même immeuble.

Comment fonctionne un répartiteur de frais de chauffage ?

Le fonctionnement de ces appareils est très simple. Les répartiteurs de frais de chauffage sont montés directement sur le radiateur. Leur tâche consiste à compter la température sur un axe temporel. Cela se traduit à nouveau par la quantité de chaleur consommée. Il est ainsi possible de calculer le coût du chauffage d’un appartement individuel.

Le plus souvent, la direction d’une coopérative de logement reçoit une facture de chauffage de la société qui gère le relevé des répartiteurs pour toutes les pièces du bâtiment. Les répartiteurs de frais de chauffage permettent de répartir ces coûts entre les habitants sur la base de la consommation réelle de chaleur. Avec les répartiteurs de frais chaleur, chaque habitant peut décider lui-même s’il veut ou non économiser sur le chauffage. Les compteurs sur les radiateurs sont petits, ne prennent pas de place et ne perturbent pas l’esthétique. Ils peuvent être montés sur tous les radiateurs, qu’ils soient anciens, en fonte, ou modernes, à panneaux ou à tuyaux.

Les différents types de répartiteurs de frais de chauffage

Les répartiteurs de frais de chaleur peuvent être divisés en trois groupes de base. Il y a le répartiteur de frais de chaleur par évaporation – le type le plus ancien, qui mesure sur le principe du liquide évaporé. Aujourd’hui, il est très rare de le trouver dans le commerce, mais on le trouve encore parfois dans les vieux appartements, monté sur des radiateurs en fonte.

Les nouveaux répartiteurs de chaleur électroniques sont beaucoup plus modernes. Un type est équipé d’un seul capteur pour mesurer la température du radiateur, l’autre type est équipé de deux capteurs indépendants : un pour la température du radiateur et l’autre pour la température ambiante. Grâce à ces capteurs, les mesures sont beaucoup plus précises et les problèmes de facturation imprécise ou d’erreurs ne se produisent plus.

Les capteurs peuvent également différer dans la manière dont ils sont installés. Ses principes sont différents pour les différents types de radiateurs. Le plus souvent, le fabricant indique comment un répartiteur spécifique doit être installé pour être le plus efficace possible. Il est bon de rappeler que les erreurs d’installation peuvent entraîner… des coûts supplémentaires.